Conseil de la fonction militaire de la gendarmerie (CFMG)

Le CFMG a été créé en 1990, il est l’instance nationale de la concertation en gendarmerie.

Le Conseil est un lieu de rencontre entre les membres et le directeur général de la gendarmerie. Tous les aspects de la vie en gendarmerie sont abordés, dans un dialogue riche et constructif.

Le Conseil est une force de proposition et un acteur du changement. Il est associé, toute l’année, aux réflexions conduites sur des sujets structurants et participe à l’élaboration des normes internes : emploi des unités, gestion des ressources humaines, soutien, concertation...

Les sessions du conseil se déroulent deux fois par an au Fort de Charenton de MAISONS-ALFORT (Val-de-Marne) et durent une semaine. Partie intégrante du dispositif de concertation militaire, le Conseil se prononce sur des textes touchant aux statuts et aux conditions d’exercice du métier militaire.

Entre les sessions, des groupes de travail, constitués sur des sujets spécifiques, et un groupe de liaison, élu par le Conseil, assurent la continuité de la concertation au niveau national.

Le secrétaire général du CFMG est nommé par arrêté ministériel, il dépend directement du directeur général de la gendarmerie nationale. Le colonel Jean-Jacques Taché occupe ce poste depuis le 1er août 2011. Acteur du dialogue social interne, le secrétaire général du CFMG remplit plusieurs fonctions :

- formateur : il participe aux séminaires des officiers généraux et supérieurs à la formation initiale et continue des officiers et sous-officiers ainsi qu’à celle des présidents de catégorie.

- animateur de la concertation : il anime les sessions du Conseil et veille à la liberté des débats qui s’y tiennent. Il participe également aux réflexions conduites sur la rénovation de la concertation.

- organisateur : il organise les sessions ainsi que les groupes de travail, qui associent le CFMG et la direction générale dans une réflexion commune sur les grands projets structurants.

- conseiller : il entretient des contacts étroits avec le directeur général de la gendarmerie et les directions de la direction générale.

Il est également en liaison permanente avec les membres du CFMG et les appuie dans leur rôle d’acteurs de la concertation et de vecteurs de la communication interne.

Le Conseil est composé de 79 membres tirés au sort parmi les volontaires pour un mandat de quatre ans. Le CFMG se renouvelle par moitié tous les deux ans. Les 79 titulaires ou suppléants représentent la richesse et la diversité de la gendarmerie : le tirage au sort garantit la représentation statutaire, organique et géographique.

Les membres forment un réseau : ils sont en liaison permanente entre eux ainsi qu’avec le secrétariat général du CFMG, qui est à leur disposition dans le cadre de l’exercice de leurs fonctions. Acteurs actifs de la concertation dans leur région d’affectation, les membres assistent aux commissions de participation et entretiennent des relations privilégiées avec les présidents de catégorie.

Actualités


Loading...Loading...Loading...Loading...